Magnétisme curatif et radiesthésie vibratoire au service des animaux
Bonjour, bonsoir bienvenue à vous sur notre arche de Noé.

Nous sommes un forum, d'aide aux animaux.

Alors, si vous avez besoin d'un coup de main, nous serons très heureux de vous accueillir parmi nous.

Les avis de recherches sont suspendu pour le moment.

Vos premiers pas bien lire et signé notre charte et une petite présentation même rapide nous fera plaisir.

Merci et bienvenue à vous sur notre arche de Noé, amicalement Thierry

Magnétisme curatif et radiesthésie vibratoire au service des animaux

Forum venant en aide aux animaux en difficultés.
 
AccueilPortailPublicationsFAQS'enregistrerConnexionDemande d'aide
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 26 le Mer 5 Sep - 12:46
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Mon animal et moi
Les invités ont la parole
Parcourir le forum
Loisirs
Notre bouton
Vous pouvez prendre notre bouton, pour mettre sur votre site/forum 88 x 31 Hébergeur d'image
Code:
<a title="L'Arche de Noé" href="http://magnetismecuratif.forumgratuit.org/" target="_blank"><img src=http://www.patmax.eu/I20/130824143828.jpg /></a>
Partenaires


Partagez | .
 

 Quand nos bêtes nous quittent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Capricorne Messages : 8985
Date d'inscription : 15/02/2012
Localisation : Lorraine (Meuse) Fains-Véel

MessageSujet: Quand nos bêtes nous quittent.   Dim 22 Avr - 15:42

ls ont une place à part entière dans notre cercle familial, ils font partie de notre quotidien et on les aime passionnément. Mais, chats ou chiens, ils vivent rarement plus de 14 à 18 ans et nous devons donc affronter leur disparition. Comment faire face à ce qui est un véritable deuil.

Du diagnostic à la mort


Le diagnostic est posé, votre compagnon ne vivra plus très longtemps. Bien entendu, vous allez tout faire pour lui rendre matériellement ces derniers moments le plus confortable possible et lui consacrer un maximum de temps. Vous serez sans doute animé par des sentiments contradictoires : le désir d'en finir avec cette dégradation en même temps que la peur de la perte, et comme pour les humains, tout cela est parfaitement normal. Pourtant viendra le moment, s'il ne vous fait pas le cadeau de partir tout seul, où vous devrez prendre la décision puisque vous en avez le pouvoir, d'abréger ses souffrances. C'est le rôle de votre vétérinaire de vous aider dans cette démarche sans jamais prendre la décision à votre place. Il évaluera en dehors de la douleur, la capacité de l'animal à pouvoir encore vivre correctement : sa vue, son ouie, sa confusion mentale, sa mobilité. Un jour, vous verrez dans son regard qu'il ne veut plus se battre. Sachez que si vous le souhaitez, certains vétérinaires peuvent venir pratiquer l'euthanasie à domicile. Dans les semaines qui suivront, vous vous réveillerez la nuit en guettant sa respiration, vous croirez entendre le bruit de ses pattounettes sur le carrelage, et vous ne pourrez pas passer à côté de l'endroit où il dormait ou faire certaines promenades sans être submergé par l'émotion. Acceptez de passer par cette période de deuil, faite successivement d'un état de choc, de déni, de révolte de chagrin et enfin d'acceptation.

Les enfants et les seniors face à la mort d'un animal

La disparition de l'animal qui a accompagné l'enfance survient quand l'enfant entre dans l'adolescence. C'est presque toujours sa première confrontation avec la mort. Il faut le préparer dès qu'il peut le comprendre à l'idée que son compagnon a une durée de vie plus courte que la nôtre. À partir de 7-8 ans associez-le au départ définitif et s'il n'est pas toujours souhaitable qu'il assiste à l'euthanasie, proposez-lui pour le moins de revoir une dernière fois le corps de son animal. S'il en exprime le désir et que la taille et les circonstances le permettent, enterrez l'animal en organisant un petit rituel. Si vous ne récupérez pas le corps ou les cendres, vous pouvez enterrer les objets qui lui ont appartenu. Ces rites de funérailles qui ont existé de tout temps permettent plus facilement d'entamer le deuil et inscrivent de façon claire dans l'esprit de l'enfant la séparation définitive. Pour les personnes âgées, la mort de leur animal, les renvoie inévitablement vers la leur. C'est un moment pendant lequel ils auront besoin d'être entouré. S'il n'est pas souhaitable qu'ils fassent de nouveau l'acquisition d'un jeune, on peut leur proposer l'adoption d'un animal plus âgé sans l'être trop, qui a perdu ses maîtres, ou le dog-sitting intermittent d'un animal du voisinage.

Une nouvelle histoire d'amour


Après la mort de leur animal, certains jurent qu'ils n'en reprendront jamais ! Certes, comme dans la vie, si on ne s'attache pas, on ne risque pas de souffrir des séparations, mais au prix de se priver du bonheur d'aimer. Par ailleurs, il ne s'agit pas de «remplacer» l'animal aimé, mais de recommencer une nouvelle histoire d'amour. D'autres se précipiteront pour acquérir un nouvel animal, la vie leur paraissant insupportablement vide. Pourquoi pas à condition de se donner les moyens de faire le bon choix. Quelques réflexions pour vous aider :- Cherchez à acquérir le même modèle que le disparu peut être une erreur au motif que les morts ont toujours raison et que la comparaison avec le disparu risque d'être au détriment du nouveau venu d'autant que vous aurez oublié les défauts de jeunesse du premier. Essayez de changer de race ou tout au moins de sexe ou de couleur et évitez de donner le même nom.- Si c'est possible, anticipez le départ du senior en adoptant un deuxième animal quand le premier vieillit (pas trop) aide à mieux supporter la séparation : la vie continue et le copain a besoin de vous.- Acceptez que le nouveau venu ne soit pas aussi performant, cela viendra peut-être avec le temps. Ceux qui ont toujours eu des animaux savent que chacun de nous a eu dans sa vie avec un de ses chiens ou chats une relation exceptionnelle. C'est déjà pas mal.

Perdu corps et bien

Quand l'animal disparaît mystérieusement, il est bien plus difficile dans ce cas d'en faire le deuil puisque l'espoir de le voir réapparaître perdure souvent bien au-delà du raisonnable. Si vous n'avez aucune nouvelle au bout de quelques mois ou d'une année, il va falloir vous résigner à ne jamais le revoir. Fixez vous une date et organisez un enterrement symbolique qui vous permettra de commencer votre deuil. Envisagez de reprendre un compagnon. Si le disparu revient, il y aura toujours de la place pour deux.Je bouquine…Quand l'animal s'en va, de Marina Von Allmen-Balmelli, aux Éditions Jouvence, 6,50 €.L'envolée, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : site web consacré au deuil des animaux, conseils et forum.

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
dabo
Super membre
Super membre
avatar

Féminin Taureau Messages : 1308
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Lun 4 Juin - 14:03

pas évident tout ça !
ma minette de 18 ans est à la porte du paradis pour les minous
Revenir en haut Aller en bas
RD
Membre actif
Membre actif
avatar

Féminin Lion Messages : 449
Date d'inscription : 24/04/2012
Localisation : Hainaut Belgick

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Lun 4 Juin - 15:01

C'est toujours un drame à chaque fois
J'ai remplacé ma chienne Peggy par un autre de même race et je lui ai donné le même prénom, contrairement à ce que j'aurais du faire
Toutefois, ma nouvelle chipie a un caractère tout à fait différent et après quelques semaines, j'avais presque oublié comment la première était
Quand je dis "première", je veux dire la première de cette race
Avant, j'avais eu plusieurs caniches, petits et moyens et une dalmatienne aussi
Dabo, je te souhaite de voir encore ta chatte encore un bon moment, mais 18 années passées auprès de toi, c'est un long moment de vie et elle a dû être bien heureuse
Revenir en haut Aller en bas
dabo
Super membre
Super membre
avatar

Féminin Taureau Messages : 1308
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Lun 4 Juin - 17:17

Elle a une tumeur au foie qui a été décelée il y a quelques mois
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Capricorne Messages : 8985
Date d'inscription : 15/02/2012
Localisation : Lorraine (Meuse) Fains-Véel

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Mar 5 Juin - 6:22

Toujours un passage très difficile, lorsque notre animal nous quitte.
Revenir en haut Aller en bas
RD
Membre actif
Membre actif
avatar

Féminin Lion Messages : 449
Date d'inscription : 24/04/2012
Localisation : Hainaut Belgick

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Mar 5 Juin - 9:14

Egoïstement peut-être, on voudrait les garder le plus longtemps possible, mais plus tard quand la blessure du coeur est guérie, on se dit qu'on aurait dû agir plus vite.
C'est toujours un dilemme
Revenir en haut Aller en bas
dabo
Super membre
Super membre
avatar

Féminin Taureau Messages : 1308
Date d'inscription : 04/06/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   Mar 5 Juin - 11:38

oui gros dilemme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand nos bêtes nous quittent.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand nos bêtes nous quittent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magnétisme curatif et radiesthésie vibratoire au service des animaux :: LE MONDE ANIMAL :: Vie et protection animal. :: Nos compagnons pour une vie.-